Espace
parents

Chaussures ou pieds-nus ?

Rigolo Comme La Vie Rigolo Comme La Vie

L’enfant entame ses premiers pas en prenant appui sur ses jambes. Sa marche dépend de sa motricité globale. L’enfant va passer par diverses étapes avant l’acquisition totale de la marche qui implique de se mettre debout, de prendre appui sur ses pieds, d’avoir le tonus et la force musculaire nécessaire. Quand devons-nous mettre des chaussures à un enfant ? Faut-il favoriser le pied- nu ?

Aujourd’hui, nous pouvons vous donner des pistes grâce aux regards croisés de divers professionnels qui répondent à vos questions.
Merci à Bénédicte Bon, chef de marché et acheteuse Chaussures pour la marque Obaïbi et à Jean Marc Balloy, Podologue et Posturoloque sur Marcq en Baroeul d’avoir répondus à nos questions


Comment évoluent les os des pieds des jeunes enfants ?

JMB : Les os des pieds évoluent comme les os du squelette. Ils grandissent par poussées. Il est nécessaire de vérifier
régulièrement les pointures.

BB : Chaque enfant est différent et met en place son propre mode de déplacement. Une fois que l’enfant marche seul, sa démarche n’est pas encore assurée. Pour assurer sa stabilité et son équilibre, il marche en gardant les jambes assez écartées et en ayant les bras étendus comme des ailes d’avions. Puis, il commence à balancer les bras. Lorsqu’il marche avec assurance, il utilise moins ses bras pour garder son équilibre, sa démarche s’accélère.

Comment accompagner un enfant qui commence à marcher ?

Chaussures

JMB : Il ne faut pas forcer un enfant à marcher, cela doit se faire naturellement, éviter les appareils comme les trotteurs qui donnent une illusion d’équilibre debout. Le laisser pieds nus au départ, puis avec une chaussure souple pour lui permettre de travailler les sensations d’appui et faire travailler les muscles plantaires.

BB : Plus on laissera évoluer l’enfant pied nu, plus vite il trouvera son équilibre. Il est conseillé de réserver le port de chaussures en extérieur et seulement une fois la marche acquise lorsque le pied est suffisamment musclé. A la crèche, il faut favoriser le pied nu ou les chaussons pour éviter les chocs et les protéger du froid. Le chausson doit avant tout respecter le pied. On constate que l’enfant développe sa sensibilité au niveau du pied entre 9 et 12 mois, période pendant laquelle il apprend à marcher. Cette sensibilité qui permettra de collecter toutes les informations liées à la déambulation (équilibre, stabilité et marche).

A quel âge peut-on proposer des chaussures à un enfant ?

JMB : Les premières chaussures sont à mettre quand l’enfant a une marche autonome, elles doivent tenir le pied sans le bloquer et toujours permettre la mobilisation des orteils.

BB : Il faut laisser l’enfant évoluer à son rythme, certaines se mettront debout dès 9 mois, d’autres mettront davantage de temps pour trouver l’équilibre.

Quels types de chaussures choisir pour son enfant ?

JMB : Evitez les chaussures trop étroites qui ne permet pas à l’enfant de bouger ses orteils. Privilégiez des chaussures avec un renfort entre l’arrière et l’avant du pied qui évite une torsion trop importante de la semelle.

BB : Il faut privilégier les chaussures en cuir pour leur souplesse, leur respirabilité et leur durabilité. La tige (partie supérieure qui habille le pied) doit être légèrement montante sans pour autant dépasser la malléole. La semelle doit être souple et flexible ce qui permet le bon déroulé du pied et la mobilité des orteils. Le pied doit être maintenu à l’arrière de la chaussure par un contrefort.

Fratries : Donner des chaussures frères / sœurs : bonne ou mauvaise idée ?

JMB : Il ne faut pas transmettre les chaussures déjà portées. La chaussure épouse le pied de la personne.

BB : C’est à éviter, surtout si la chaussure a été déformée ou usée. Le port de chaussures usagées peut entraîner des
déformations du pied.

Quels conseils, trucs et astuces pouvez-vous partager aux familles ?

JMB : Prenez des chaussures adaptées pour votre enfant, qui favorise son autonomie. La première chaussure de marche doit être achetée chez un chausseur qui pourra vous apporter des conseils.

BB : la prise de pointure d’un enfant qui marche ou débute la marche se fait debout, alors n’hésitez pas à le sortir de la
poussette et le mettre à l’aise lorsque vous essayez des chaussures en magasin. La pointure de la chaussure doit être adaptée au pied de l’enfant. Trop petite elle va créer des inconforts et des douleurs, trop grande, elle va créer des frottements et des ampoules. Si votre enfant est entre deux pointures, dans ce cas, nous conseillons de prendre la pointure supérieure. Les ongles des pieds doivent être coupés régulièrement à l’aide d’une pince adaptée en suivant la forme de l’ongle.

Chaussures
Crédits photos : Adobe Stock