Espace
parents

La vaccination en questions

Rigolo Comme La Vie Rigolo Comme La Vie

La vaccination est un geste de prévention qui a sauvé des millions de vie.

Se vacciner c’est se protéger mais aussi protéger les autres, enfants et adultes, parfois plus fragiles.

Mais la vaccination posent aussi beaucoup de questions, notamment à vous, parents.

 

Les vaccins : à quoi ça sert ?

Les vaccins sont des médicaments d’une importance capitale pour la santé de tous car ils permettent d’éviter un très grand nombre de maladies et d’épidémies. Se faire vacciner en respectant le calendrier des vaccinations est le moyen de prévention le plus efficace aujourd’hui pour lutter contre certaines maladies infectieuses graves, difficiles à traiter et/ou à risques de complications et de séquelles, comme le tétanos ou les oreillons.

L’utilité d’un vaccin c’est de se protéger et de protéger les autres, notamment les personnes les plus fragiles de son entourage : nouveau-nés, femmes enceintes, personnes âgées…

La vaccination : comment ça marche ?

Lorsque nous rencontrons un microbe et que nous tombons malade, notre système immunitaire se défend en fabriquant des anticorps destinés à neutraliser et éliminer ce microbe. La vaccination fonctionne de la même manière, tout en évitant les dangers liés à la maladie. Lorsque nous recevons un vaccin, un microbe rendu inoffensif est introduit dans notre corps. Il ne nous rend pas malade mais notre système immunitaire fabrique quand même des anticorps pour le neutraliser et l’éliminer. Ainsi si nous rencontrons un jour le vrai microbe, notre système immunitaire le reconnaîtra tout de suite et l’éliminera avant qu’il ne puisse nous rendre malade.

Qu’est ce qui change en 2018 ?

Afin de protéger la santé de tous les enfants et de lutter contre les épidémies qui réapparaissent en France, notamment en raison d’une couverture vaccinale insuffisante chez les bébés de moins de 2 ans, le ministère de la santé a recommandé d’élargir l’obligation vaccinale à huit vaccins supplémentaires chez les enfants de moins de deux ans (Coqueluche, Haemophilus influenzae b, Hépatite B, Méningocoque C, Pneumocoque, Rougeole, Oreillons, Rubéole), en plus de ceux déjà obligatoires : diphtérie, tétanos et poliomyélite.

Cependant, cette distinction a plusieurs conséquences :

  • Les vaccinations obligatoires sont exigibles pour l’entrée en collectivité (école, crèche, centre de vacances), par conséquent un enfant non vacciné avec les vaccins obligatoires ne pourra pas être admis dans ces collectivités ;
  • Les parents (ou les titulaires de l’autorité parentale) d’enfants n’ayant pas reçu ces vaccinations obligatoires peuvent être poursuivis pénalement.

Quelle est la différence entre les vaccins obligatoires et les vaccins recommandés ?

Il n’y a aucune différence en termes d’efficacité, de sécurité et de qualité entre les vaccins recommandés et les vaccins obligatoires.

La vaccination : comporte-elle des risques ?

Plusieurs centaines de millions de personnes sont vaccinées chaque année en France et dans le monde. La plupart des réactions vaccinales sont mineures et passagères, et les éventuels effets indésirables des vaccins sont très surveillés. Le risque de développer une maladie grave en ne se vaccinant pas est beaucoup plus important que celui de voir apparaître un effet indésirable lié à la vaccination.

Comme pour tous les médicaments, les vaccins peuvent provoquer des effets indésirables (ou effets secondaires). Les effets indésirables les plus fréquents sont une fièvre légère et une douleur ou une rougeur au point d’injection. Les effets indésirables graves sont très rares et font l’objet d’un suivi et de recherches approfondies lorsqu’ils surviennent.

Pourquoi vacciner si tôt, après la naissance ?

La plupart des vaccins du calendrier vaccinal sont recommandés tôt après la naissance pour plusieurs raisons :

  • Les maladies évitables par ces vaccinations peuvent être particulièrement graves, voire mortelles, chez le bébé et le jeune enfant de moins de 2 ans. Il est donc nécessaire de vacciner le nourrisson dès son plus jeune âge avant qu’il ne rencontre ces maladies.
  • La vaccination de l’enfant permet de prendre le relais de la protection transmise par sa mère.
  • L’entourage du nourrisson, même apparemment non malade, peut lui transmettre des maladies.
  • La vaccination renforce le système immunitaire encore fragile du jeune enfant et lui permet de se protéger contre ces maladies.

Conseils

Pour être à jour dans le calendrier vaccinale :

  • Chaque fois que vous allez chez le médecin ou que vous emmenez votre enfant se faire vacciner, prenez un rendez-vous pour le prochain vaccin — même si ce n’est que dans un ou plusieurs mois.
  • Apporter le carnet de vaccination ou le carnet de santé à chaque consultation afin que votre médecin ou l’infirmier puisse le tenir à jour et noter la date du prochain rappel.
  • Ranger les carnets de vaccination de toute la famille dans un endroit sûr. Vous pourriez en avoir besoin plus tard, par exemple au moment d’inscrire votre enfant à la garderie ou à l’école, pour voyager dans d’autres pays…

En cas de voyage à l’étranger, il est vivement conseillé d’être :

  • A jour des vaccins recommandés en France ;
  • Protégé contre des maladies infectieuses qui circulent fortement dans la zone de destination.

Télécharger et imprimer le document : La vaccination en questions

(Sources : INPES, vaccination-info-service)

Crédit photo : Dmitry Naumov / Adobe Stock