Espace
parents

Partager les repas de fêtes avec nos jeunes enfants

Rigolo Comme La Vie Rigolo Comme La Vie

Les fêtes de fin d’année sont autant d’occasions de se retrouver autour de la table, en famille ou entre amis !

Mais ces longs repas ne sont pas toujours adaptés aux tout-petits. Voici quelques astuces pour partager la table des fêtes avec nos jeunes enfants.

Certains aliments « festifs » doivent rester dans l’assiette de papa et maman.

Quand est-ce qu’on mange ?

Ce qui fait le charme de cette période particulière c’est la désorganisation : on se couche tard, on oublie le petit déjeuner pour un brunch, on ne dîne pas mais on réveillonne… bref, notre estomac a parfois du mal à s’y retrouver !

Que dire alors de celui de nos jeunes enfants ?!
Complètement chamboulé par cette soudaine «anarchie» alimentaire et très excité par les soirées avec les cousins et les nouveaux jouets… notre enfant se charge de nous rappeler que tout ceci est amusant, mais pas forcément agréable !

Afin de gérer au mieux ces écarts d’horaires, adoptez la stratégie du sac à pique-nique (isotherme, c’est plus sûr) !

Vous y glisserez quelques laitages (ou les biberons), compotes (ou purées de légumes), tartines de pain (ou céréales adaptées à l’âge de votre enfant) et une bouteille de lait. Sans oublier les ustensiles du repas : assiette / cuillère / gobelet…

A l’heure voulue, qu’importe l’endroit, vous pourrez ainsi rassasier les petits estomacs affamés, sans stress !

Goûte… c’est Noël !

Certains aliments « festifs » doivent rester dans l’assiette de papa et maman. Votre enfant goutera aux huitres, aux escargots et au foie gras lorsqu’il sera plus grand ! Par contre, d’autres aliments sont à sa portée et méritent d’être découverts : la châtaigne (en purée pour les plus petits), la clémentine, le potimarron… et avec pondération, le chocolat !

Apéritif pour les parents, dîner pour les enfants : Réveillon pour tout le monde !

A prévoir en début de soirée, à l’heure habituelle du dîner de vos enfants.
Sur la table, décorée pour l’occasion, se succèderont par exemple un velouté de potimarron en verrine (la soupe prend des allures de fêtes !), de petits pancakes au saumon à déguster avec les doigts (cf. article  » pancakes au saumon »), des bâtonnets de légumes, des cubes de fromages à picorer puis de mini bûches chocolat et gelée de framboises (le biscuit roulé de mamie revisité sera parfait !).
Repus par ce dîner rigolo, vos enfants pourront rejoindre leur lit et attendre sagement le Père-Noël pendant que vous poursuivrez le réveillon, sereinement, après cet apéritif original mais léger !

Article rédigé en partenariat avec le pôle Nutrition et Santé d’API restauration

Crédit photo : famveldman / Adobe Stock